3.1 Le défilé des poteries

Les céramiques peuvent changer de forme ou de décor selon les périodes, mais un certain nombre de critères restent constants. Ceci permet aux archéologues spécialisés dans l’étude de la céramique, les céramologues, de parler un même langage.
Parmi les vestiges qui se sont conservés jusqu’à nos jours, la céramique tient une place privilégiée dans les fouilles archéologiques. Elle la doit d’abord à sa bonne conservation dans le sol, mais également à sa facilité de conditionnement après sa mise au jour, ce que ne permettent pas toutes les matières.
Pour décrire les récipients, les céramologues ont établi un vocabulaire descriptif commun. Ainsi en est-il de la description des parties d’un récipient, comme le fond, la paroi et le bord. Ils observent les poteries avec le même œil expert qu’un chroniqueur de mode assistant à un défilé. Ils perçoivent les mensurations de chaque vase, comme celui-ci le ferait avec des mannequins, contemplant les différentes lignes et courbes du récipient, étudiant le galbe de la panse, de l’épaule, du col et de la lèvre.
Il est intéressant de constater que les poteries s’ordonnent d’elles-mêmes selon une certaine logique. Ainsi, lorsque l’on analyse deux paramètres communs à toutes les poteries, celui de la hauteur et celui du diamètre maximum, on observe que les pots, indifféremment de l’époque à laquelle ils ont été façonnés, se répartissent le long d’un axe étroit sur le diagramme établi avec ces mesures. Cet exercice démontre que ces deux seules valeurs associées peuvent se révéler suffisantes pour classer une poterie dans l’une des catégories suivantes : godet, bol, coupe, gobelet, marmite ou jarre.

Pot

Pot en céramique micacée à montage mixte. Lignes simples de rectangles et chevrons accolés alternés imprimés à la molette. Assise lissée. Taché brun-rouge à noir. Brûlé. Importation du sud de l'Alsace.
Hauteur = 18 cm; diamètre à l'embouchure = 19,5 cm.
Numéro 14 du défilé des poteries.
Datation : Mérovingien, 7e siècle.
N° Inv. : CTT 996/752 TI.
Référence : CAJ 15, p. 268.

Image: 
Pot

Gobelet

Gobelet en céramique à pâte fine gris-brun sans inclusions visibles provenant de la tombe 189. Surfaces brunes lissées. Jonction de l'épaule et de la panse décorée de trois ou quatre incisions horizontales irrégulières, épaule décorée de fines impressions obliques.
Numéro 3 du défilé des poteries.
Datation : Bronze final, Ha A1, vers 1'150 av. J.-C.
N°Inv. : ALL 999/458 AI.
Référence : CAJ 29, p.114.

Image: 
Gobelet de l'Age du Bronze final

Pichet

Pichet bitronconique. Embouchure évasée, lèvre amincie. Un registre de deux rangées de mamelons pincés de part et d'autre du diamètre maximum de la panse. Une anse entre épaule et lèvre. Fond plat. Pâte fine brune. Surfaces lissées.
Hauteur = 9 cm; diamètre = 7-8 cm; diamètre du fond = 5-6 cm.
Numéro 5 du défilé des poteries.
Datation : Bronze final, Ha A2, vers 1100 av. J.-C.
N° Inv. : GLO 989/1428.
Référence : CAJ 4, p. 106 et pl. 6.50.

Image: 
Pichet

Jarre

Jarre à cordon horizontal modelé sur le bord. Fond plat et légèrement convexe.
Diamètre à l'embouchure = 24,3 cm.
Numéro 18 du défilé des poteries.
Datation: Campaniforme, entre 2400 et 2200 av. J.-C.
N°Inv. : ALL 991/10309 NB.
Référence : CAJ 7, p. 168.

Image: 
Jarre à cordon horizontal