4.7A L'âge de la pierre polie

La culture matérielle du Néolithique se caractérise par l’invention de la poterie et par l’apparition d’un outillage poli en roches dures, d’où le nom familier qu’on lui donne aussi : « âge de la pierre polie ».


Un très bel ensemble d’outillage en pierre taillée et polie, que l’on peut situer au Néolithique moyen, entre 3650 et 3500 av. J.-C., a été mis au jour sur le site d’Alle-Sur Noir Bois. C’est surtout la série des lames polies qui attire l’attention. Toutes ces pièces étaient autrefois emmanchées, soit directement dans du bois, soit par l’intermédiaire d’une gaine en bois de cerf.


S’il est facile d’isoler les ciseaux des autres outils, du fait de l’étroitesse de leur tranchant en rapport avec leur longueur, la distinction s’avère plus difficile pour les autres lames. Pourtant, d’un point de vue fonctionnel la différenciation est claire : si le tranchant de la lame est parallèle au manche, l’outil est une hache, alors que, si le tranchant est perpendiculaire à celui-ci, il s’agit d’une herminette. Cependant, en l’absence d’emmanchement conservé, même pour un spécialiste il est difficile de trancher entre ces deux usages, couper ou tailler, bien que dans les deux cas il s’agit de sectionner du bois.


Quant aux roches utilisées, elles proviennent surtout des carrières de pélite quartz de Plancher Les Mines, situées au pied sud des Vosges, à une cinquantaine de kilomètres du site.

Hache

Lame de hache en schiste noduleux. Elle est entièrement polie. Le tranchant et le talon révèlent des esquillements dus à l’utilisation.
Longueur = 73 mm; largeur = 31 mm; épaisseur = 23 mm; poids = 70g.
Datation : Néolithique moyen.
N° Inv. : DEL 997/18147 EP.
Référence : CAJ 22, pp 136-137, pl. 19.3.

Image: 
Lame de hache en schiste noduleux